Quels seront les profils attirés par l’offre d’une destination, d’un team ou d’un service ? Les créateurs d’entreprise ont envie de créer de la valeur, du lien, de grandir ou simplement de s’épanouir… 

Les arguments proposés par un service de création ont pour obligation d’être fortement différenciants dans un contexte largement concurrentiel et qui tend à le devenir de plus en plus, notamment via l’explosion d’espaces de co-working et de services à la demande. Les services, l’expertise et la valeur ajoutée CCI doivent être valorisés à travers ses supports de communication. Toutefois, c’est une offre globale qu’il faut mettre en avant, c’est une réflexion très en amont qu’il faut poser et surtout c’est un ton et un discours extrêmement décalés qu’il faut oser.
L’institutionnalité de la CCI ne fait plus la différence à l’ère ou l’entreprise est devenue collaborative, numérique, transversale et co-constructive. En revanche, sa capacité à penser solutions, à réagir avec enthousiasme et créativité, sa propension à se servir d’un réseau dont elle a le secret, la rendront incontournable. Ces éléments sont les axes forts de la communication proposés à la CCI de Rennes pour ses pépinières,  par le team Korrigan Créations-padam.

On ne naît pas entrepreneur, certes, mais si on le devient c’est qu’on l’est déjà un peu. Un état d’esprit, un optimisme, des doutes qui portent, une énergie hors du commun, des envies de solutions, c’est cela l’esprit entrepreneurial. Que les institutions accompagnent cette mentalité, qu’elles les portent, qu’elles facilitent leurs choix, leurs stratégies. Qu’elles osent.