«Donner une autre dimension à l’intérim», c’est le leitmotiv des co-fondateurs de la marque job&box, Floriane et Michel GUILLOTIN. Pour cela, l’enseigne créée en août 2010, a un mot d’ordre : l’humain. «Dans un marché de l’emploi difficile et avec une déshumanisation des organismes sociaux, nous apportons ce qui est le plus précieux à notre sens : la relation humaine respectueuse et à l’écoute», explique le directeur général de job&box, Michel GUILLOTIN.

Job&box ne se contente pas de trouver un «job alimentaire» à ses inscrits mais voit à plus long terme et n’hésite pas à poser les bonnes questions sur les envies et les rêves des intérimaires pour les orienter avec justesse. «Oui, nous traversons une crise forte mais il y a du travail pour les gens de bonne volonté. Aujourd’hui nos clients attendent enthousiasme et implication chez nos intérimaires. Nous privilégions la pérenité des relations au «One Shot» assure le dirigeant avec conviction.

C’est ainsi que padam avec son directeur artistique Yannick Voilquin (dit Ya) ont imaginé cette première campagne nommée “Les couples” qui capitalise sur la pérennité des relations fortes entre les intérimaires et leurs employeurs. Première série d’une campagne décalée qui veut bousculer les codes de l’intérim, la griffe de Job & Box. Seconde campagne à venir durant l’automne 2015…