Le métier des relations presse a totalement muté.

by padam RP

Le métier des relations presse a totalement muté. Il est passé de l’attaché de presse, souris des cocktails à un travail centré sur la veille, les investigations, le contenu et évidemment la connaissance des media et des clients. Aujourd’hui, nous devons surtout être pertinent, malin et bien préparer les plans d’action. Cette réflexion se matérialise à l’agence par notre cellule radar+, le radar des indicateurs, des signaux faibles et des tendances, qui nous permet de rédiger des contenus pertinents et d’arriver au bon moment, avec le bon message vers le bon media.

Des relations presse aux relations media, mais alors, qu’est-ce qui a changé ?

Soizic. “Les enjeux des clients restent les mêmes : être visibles auprès de leurs publics cibles pour acquérir de la notoriété, une volonté de lisibilité pour être mieux compris ou pour développer leur image. Les objectifs ne changent pas, mais les moyens diffèrent. Les media, les publics, les récepteurs ont évolué. En 2022, la technologie a totalement rebattu les cartes. Aujourd’hui, nous sommes tous media et ne pas prendre la parole, c’est disparaître.  Or, et c’est là notre valeur ajoutée, il est essentiel de maîtriser les prises de parole, le ton ainsi que les messages à transmettre. Notre rôle auprès des clients est de donner une ligne directrice et ne pas se laisser déborder par une communication qui serait dangereuse voire délétère pour l’entreprise.”

Pauline. “Oui, je rejoins Soizic et j’ajouterais que nous nous rendons compte qu’il est encore et toujours indispensable pour les entreprises de prendre la parole pour envoyer des signaux positifs à leurs clients, leurs collaborateurs, leur écosystème et leurs concurrents. C’est ce qu’on appelle la communication corporate, une autre facette de notre travail. Nous accompagnons nos clients dans une réflexion stratégique sur le positionnement de leur marque, les éléments de langage pour exploiter l’ensemble de ses territoires d’expression avec aisance, pertinence et sens.”

Soizic DESAIZE, fondatrice et dirigeante
Pauline CHOTEAU, directrice de clientèle
IMG_8596

Quels outils utilisez-vous pour être en cohérence avec votre philosophie ?

S. “Nous essayons toujours de nous renouveler et d’apporter des contenus différenciants et innovants aux journalistes dans le but de leur faciliter les recherches, la rédaction, les angles. Cela peut être par exemple par la création de capsules audio intégrées dans nos informations presse qui permettent aux journalistes de savoir si le client est intéressant à interviewer ou à inviter sur un plateau. On a pu le faire pour WeVan, où Joseph et Augustin, les deux fondateurs, échangeaient conjointement sur la création de l’entreprise et son développement.”

 

P. « Tout est parti d’une intuition. Nous sentions qu’il fallait enrichir les informations presse. Les clients ont beaucoup à dire, or nous devons écrire des informations concises et impactantes, comme disait Françoise Giroud « Cut, Cut, Cut ! »*. La capsule audio nous permet d’illustrer l’information de manière authentique, nos clients sont spontanés, ce qui donne directement une idée d’angle par l’énergie qu’ils dégagent et inspirent.”

 

*« Ce n’est pas la peine d’avoir du talent à la cinquième ligne si le lecteur ne dépasse pas la troisième »

Ça marche comment l’intuition ?

S. (Rires) “J’adore ce genre de questions ! L’intuition, ça ne se décrète pas, ça se vit. Avant tout, nous créons nos outils de manière intuitive. Ils nous permettent d’atteindre nos objectifs. Nous avons créé une méthodologie qui nous est propre, la méthodologie CUBE©, qui nous permet de mettre en exergue “la substantifique moelle” de l’information, celle de nos clients. Nous considérons que le client a une vision sur son sujet et que notre valeur ajoutée, c’est de faire émerger de nouvelles facettes autour de lui. Celles que nous n’aurions pas imaginées, de manière évidente.”

 

P. “C’est notre méthodologie qui nous permet de construire nos angles, de rédiger avec sens et expertise, pour diffuser ensuite, les informations presse, le journal de presse, les capsules audio, organiser des visioconférences avec des journalistes, des rendez-vous one to one, des conférences de presse…”

 

S. “Tu as raison Pauline, et finalement la conférence de presse n’est pas morte. Dans relations media, il y a relations, et une conférence de presse permet de créer des temps d’échange extrêmement forts pour créer du lien entre les clients et les media. Prenons l’exemple de notre client Espace Emeraude, les media apprécient beaucoup cette entreprise car Jean-Marc Hupé, directeur général de l’enseigne parle avec une telle authenticité et conviction, qu’ils savent tout de suite que ce ne sont pas des éléments de langage mais que l’entreprise parle vrai.”

 

Propos recueillis par Quentin LERAY




F34FDB34-3C0F-40A1-99F1-51E5CBE82490

#Relations presse

#Relations media

#RP Nantes

(Visited 27 times, 1 visits today)
Close